Aides de l’Anah 2022 : montants, travaux, démarches


Sommaire
Introduction
Qu’est-ce que l’Anah ?
Montants des aides de l’Anah 2022
Quels travaux sont concernés par les aides ?
Démarches pour bénéficier des aides
Conclusion

Introduction

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) aide les propriétaires occupants et bailleurs à financer les travaux de rénovation énergétique de leur logement. Les aides de l’Anah sont destinées à améliorer la qualité de l’habitat, à favoriser l’accès au logement et à lutter contre la précarité énergétique.

Les aides de l’Anah se déclinent en plusieurs dispositifs :

– le dispositif « Coup de pouce chauffage », destiné aux ménages modestes qui souhaitent remplacer leur système de chauffage ;

– le dispositif « Habiter mieux », qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique ;

– le dispositif « aides pour la rénovation des logements anciens », destiné aux propriétaires bailleurs et occupants de logements anciens ;

– le dispositif « aides pour la construction de logements neufs », destiné aux propriétaires bailleurs et occupants de logements neufs ;

– le dispositif « aides pour l’adaptation des logements aux besoins spécifiques », destiné aux personnes handicapées ou âgées.

Pour bénéficier des aides de l’Anah, les propriétaires doivent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée et certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Les propriétaires doivent également fournir un devis des travaux à l’Anah.

Les aides de l’Anah sont cumulables avec d’autres aides et subventions, notamment celles de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), du Fonds chaleur, du Fonds national pour le développement de l’habitat (FNOH) et du Fonds national de l’habitat (FNH).

Qu’est-ce que l’Anah ?

L’Anah est l’Agence nationale de l’habitat. Elle a pour mission de favoriser l’accès au logement pour tous et l’amélioration des conditions de logement des Français.

L’Anah agit principalement par le biais de programmes d’aides aux travaux et d’aides au logement. Les aides de l’Anah sont destinées aux propriétaires occupants et bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique ou des travaux d’adaptation du logement à des besoins spécifiques (personnes âgées, handicapées, familles nombreuses…).

Les aides de l’Anah peuvent prendre différentes formes : prêts à taux zéro, aides directes ou subventions. Les aides de l’Anah sont cumulables avec d’autres aides (telle que le crédit d’impôt pour la transition énergétique).

Pour bénéficier des aides de l’Anah, il faut respecter certaines conditions de ressources. Les plafonds de ressources varient selon la situation familiale et le lieu d’habitation.

Les aides de l’Anah sont attribuées sur dossier par un organisme délégué par l’Anah (banque, Caisse des Dépôts, établissement public…). Le dossier est ensuite soumis à l’Anah pour instruction et validation.

Les aides de l’Anah sont-elles cumulables avec d’autres aides ?

Oui, les aides de l’Anah sont cumulables avec d’autres aides pour la réalisation des travaux. Par exemple, vous pouvez cumuler les aides de l’Anah avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou avec les aides de votre collectivité locale.

Pour en savoir plus :

-Le site de l’Anah : https://www.anah.gouv.fr
-Les aides de l’Anah : https://www.anah.gouv.fr/Aides-et-services/Les-aides
-Les plafonds de ressources : https://www.anah.gouv.fr/Ressources/Les-plafonds-de-ressources
-Comment bénéficier des aides de l’Anah : https://www.anah.gouv.fr/Comment-bénéficier-des-aides

Montants des aides de l’Anah 2022

Le montant des aides de l’Anah pour les travaux de rénovation énergétique est de 30 % du coût des travaux HT, plafonné à 8 000 euros par foyer. Les aides de l’Anah pour les travaux de rénovation énergétique sont destinées aux propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement ancien, quelle que soit leur situation financière. Les aides de l’Anah pour les travaux de rénovation énergétique sont cumulables avec d’autres aides, comme les aides de l’État, les aides des collectivités locales, les prêts à taux zéro, etc.

Pour bénéficier des aides de l’Anah, il faut que les travaux soient réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Les travaux doivent être réalisés dans les règles de l’art et doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du logement. Les travaux doivent être terminés dans les 18 mois suivant la date de début des travaux.

Pour bénéficier des aides de l’Anah, il faut faire une demande auprès de l’Anah. La demande doit être accompagnée des justificatifs suivants :
– le devis des travaux,
– la facture des travaux,
– la notice technique des matériaux et équipements utilisés,
– la notice de montage des équipements,
– les certificats de conformité des équipements,
– les attestations d’assurances,
– les factures d’achat des matériaux et équipements,
– les relevés d’identité bancaire,
– les justificatifs de domicile,
– les justificatifs de situation fiscale,
– les justificatifs de situation financière,
– les justificatifs de situation familiale.

Les aides de l’Anah sont versées par virement bancaire, après la réception et la validation de la demande.

Les aides de l’Anah sont cumulables avec d’autres aides, comme les aides de l’État, les aides des collectivités locales, les prêts à taux zéro, etc.

Quels travaux sont concernés par les aides ?

Les aides de l’Anah concernent les travaux de rénovation, d’amélioration et d’adaptation du logement. Les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés et doivent respecter certaines conditions.

Pour être éligible aux aides de l’Anah, les travaux doivent :

– être réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans ;
– être destinés à améliorer la qualité du logement ;
– permettre d’accroître la performance énergétique du logement ;
– permettre d’améliorer la qualité de l’air intérieur du logement ;
– permettre de réduire les nuisances sonores dans le logement ;
– permettre de faciliter l’accès et la circulation dans le logement ;
– permettre de réduire les risques d’incendie dans le logement.

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés et doivent respecter certaines conditions.

Pour être éligible aux aides de l’Anah, les travaux doivent :

– être réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans ;
– être destinés à améliorer la qualité du logement ;
– permettre d’accroître la performance énergétique du logement ;
– permettre d’améliorer la qualité de l’air intérieur du logement ;
– permettre de réduire les nuisances sonores dans le logement ;
– permettre de faciliter l’accès et la circulation dans le logement ;
– permettre de réduire les risques d’incendie dans le logement.

Démarches pour bénéficier des aides

Les aides de l’Anah pour l’année 2022 seront maintenues au niveau de l’année 2021. Les montants des aides seront les suivants :
– Aide « Habiter Mieux Sérénité » : 5 000 euros maximum par logement et par an.
– Aide « Habiter Mieux Confort » : 15 000 euros maximum par logement et par an.

Pour bénéficier de ces aides, vous devez réaliser des travaux d’amélioration de votre logement visant à réduire votre consommation d’énergie. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).

Vous devez ensuite remplir une demande d’aide en ligne sur le site de l’Anah, en fournissant tous les justificatifs nécessaires. La demande d’aide est ensuite examinée par l’Anah, qui vous informera de sa décision dans les 4 à 6 semaines suivant la réception de votre dossier.

Si votre demande est acceptée, vous recevrez l’aide sous forme de subvention, c’est-à-dire que vous ne serez pas tenu de la rembourser. Si votre demande est refusée, vous pouvez faire appel de la décision de l’Anah dans les 2 mois suivant la notification du refus.

Conclusion

La date limite pour déposer votre dossier de demande d’aide est fixée au 31 décembre 2021.

Si vous avez déposé votre dossier avant cette date et que vous avez été accepté, vous aurez jusqu’au 31 mars 2022 pour effectuer les travaux.

Si vous avez déposé votre dossier après cette date, vous aurez jusqu’au 30 septembre 2022 pour effectuer les travaux.

Les aides de l’Anah peuvent vous aider à financer :

– Les travaux de rénovation énergétique (isolation, chauffage, etc.)
– Les travaux d’adaptation de votre logement (rampe d’accès, douche à l’italienne, etc.)
– Les travaux d’accessibilité de votre logement (ascenseur, rampe d’accès, etc.)

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’Anah par téléphone au 0 800 811 821 ou vous rendre sur leur site internet.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *